La Forme de l’Eau – The shape of water

“Une film d’une beauté rare qui m’a laissé sans voix.”

Une histoire d’amour hors norme qui va au-delà des différences, des monstres humains plus laids et effrayants que les non humains… Et l’eau, l’onde et la douceur des remous, des va-et-vient de l’amour, de l’amitié et des sentiments.
Les femmes sont douces et fortes et les hommes sont pleutres.
La musique est belle et désuète, et l’ambiance rétro est magnifiquement rendue.
Certaines séquences sont frappées par la grâce. 
Le film baigne dans des couleurs vertes et rouilles qui font penser à la “cité des enfants perdus” de JP Jeunet.
L’esthétique tient d’ailleurs une place très importante et Guillermo del Torro signe sans doute le plus beau film de sa carrière, dans la magnifique lignée du Labyrinthe de Pan et peut enfin rentrer officiellement au panthéon des très grands réalisateurs où il figurait déjà pour moi.

Frédéric BRIONES

3 Shares

One thought on “La Forme de l’Eau – The shape of water

  1. J’aurai pas dû lire ton ressenti avant d’aller le voir;
    j’ai été déçue surtout par la premiére partie trop longue et par la violence de certaines scènes non compensées par l’histoire d’amour et la douceur des sentiments.
    J’ai aimé le décor des années 60 américaines mais
    j’y ai vu un remak de la belle et la bête .
    Bref ce fil ne m’a pas transporté.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *